Alliance de Michelin et Faurecia pour la production et la distribution de pile à combustion au sein de Symbio

La voiture à combustion hydrogène ne rejette que de l’eau !

L’alliance de Michelin et Faurecia pour la production et la distribution de pile à combustion au sein de Symbio est une bonne chose pour le marché européen.

L’alliance de Michelin et Faurecia pour la production et la distribution de pile à combustion au sein de Symbio est une bonne chose pour le marché européen. Même si les investissements consentis 140 millions d’euros pour cette nouvelle alliance sont très loin des 2 milliards d’euros investis par la Corée du Sud pour le développement et la mise au point de la même technologie.

Pour une technologie qui ne produit comme seul déchet que de la vapeur d’eau en bout de chaîne, les investissements Français et Européens semblent mineurs.

Il est vrai que les consortiums de pétrochimies européens auraient beaucoup à perdre avec un développement rapide d’une telle technologie, mais au vu des dangers imminents qui planent sur la planète en matière d’environnement, les piles à combustion et les moteurs à hydrogène semblent être un bon choix pour la planète et l’avenir de l’homme sur la Terre.

Cependant, faute d’investissements Européens et de volonté politique assumée pour le développement de ce secteur d’avenir, des entreprises comme  Air liquide, qui sont capables d’équiper les pays européens en stations de rechargements en hydrogène réalisent dans ce segment des chiffres d’affaires marginaux en Europe, au regard de leurs succès à l’international.

La France quant à elle, ne compte à l’heure actuelle en 2019, que 20 stations de rechargements en hydrogène, contre environ 150 pour la Corée du Sud, dont les ambitions dans ce secteur ne cessent de croître, comme pour d’autres pays aussi visionnaires que lui dans ce secteur.

Si les Européens ne veulent pas se retrouver à la traîne comme pour les débuts de la voiture électrique, l’industrie de la chimie, de l’automobile, et les gouvernements Européens (E.U.) devraient eux aussi, investir massivement dans cette technologie respectueuse de l’environnement. Et qui affiche des autonomies et des temps de rechargements très efficients.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *