Le vélo remplacera t’il la voiture dans les grandes villes?

Le vélo va t-il supplanter la voiture dans les grandes agglomérations ?

L’utilisation du vélo dans les grandes métropoles occidentales devient une tendance de plus en plus grandissante. Ce mode de déplacement est d’autant plus pratique pour les courtes et moyennes distances en agglomération et offre beaucoup d’avantages. Pas besoin de place de stationnement spécifique, pas besoin de carburant et donc pas de coût lié à cela. Pas de réparation et maintenance coûteuse. Respect de l’environnement, pas d’émission de CO2.

Mais en revanche l’utilisation de vélo dans les grandes villes peut être risquée dans les jungles urbaines des grandes métropoles occidentales et dans le giga pole du monde entier. Le manque d’infrastructures adaptées et dédiées augmente les risques. ( nombre suffisant de piste cyclable, accès faciles et adaptés au transports en commun pour la modularité des transports en commun et leur complémentarité ).

Toutefois, le vélo constitue une vraie alternative aux autres modes de transport urbains. Et ceci depuis l’explosion des vélos électriques qui donnent une nouvelle dimension au vélo. Le vélo électrique démocratise le vélo auprès des non sportifs et autres. Il constitue une vraie alternative pour ceux qui ne veulent pas utiliser la voiture, ni la moto, ni les trottinettes ou autres engins électriques ou non. Le vélo devient avec les trottinettes électriques les rois de la ville. D’autant que quelques grandes villes du monde interdisent leur centre-ville aux voitures jugées trop polluantes et encombrantes.

La nouvelle question est : Quel est l’avenir de la voiture dans les grandes agglomérations occidentales et mondiales ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *